L’hypertension chez les Mauriciennes est plus élevée que dans la moyenne mondiale. À Maurice, 27% des  femmes en souffrent. Si vous souffrez d’hypertension, il est primordial d’y faire attention pendant votre grossesse.

Deux formes possibles

L’hypertension est une maladie liée à une pression sanguine trop élevée dans les artères, dont il existe deux cas de figures à surveiller :

– L’hypertension chronique, survenue avant la grossesse
– L’hypertension gestationnelle (survenant pendant la grossesse), qui fait en général son apparition à partir du deuxième trimestre.

Si l’hypertension est associé a un excès de protéines dans l’urine, on parle alors de pré-éclampsie.

 

Les risques

Les risques liés à l’hypertension artérielle pendant la grossesse sont les suivantes :

– Une diminution de la circulation sanguine vers le placenta. Si le placenta ne reçoit pas assez de sang, votre bébé pourrait recevoir moins d’oxygène et moins d’éléments nutritifs. Cela peut conduire à une croissance lente, à un faible poids à la naissance ou à une naissance prématurée. La prématurité peut entraîner des problèmes respiratoires pour le bébé.

– Un décollement du placenta. La pré-éclampsie peut entraîner une rupture du placenta, dans lequel le placenta se sépare de la paroi interne de l’utérus avant l’accouchement. Une séparation sévère du placenta peut causer des saignements importants. Elle peut aussi constituer un danger de mort pour vous et votre bébé.

– Provoquer l’accouchement prématurément peut parfois être nécessaire pour prévenir les complications potentiellement mortelles de l’hypertension.

– La pré-éclampsie augmente les risques que vous ayez des maladies cardiovasculaires plus tard. Le risque est encore plus grand si vous avez déjà eu la pré-éclampsie ou si vous avez déjà subi un accouchement prématuré.

Avec l’approbation de votre médecin et l’aide de votre gynécologue, définissez une liste d’activités physiques sans risque que vous pouvez exercer pendant votre grossesse.

Il est recommandé de pratiquer 30 minutes de sport par jour. Vous pouvez aussi diviser votre temps d’exercice en trois (15 minutes le matin et l’après-midi par exemple).

Les conseils nutrition et mode de vie

– Ne ratez aucun rendez-vous prénatal. Visitez régulièrement votre médecin tout au long de votre grossesse.

– Surveillez votre tension régulièrement une fois enceinte. Si vous avez des inquiétudes ou des doutes, vous pouvez toujours consulter votre médecin traitant. Ce dernier vous prescrira un traitement adapté à votre santé et à celle de votre bébé.

– Limitez les risques en adoptant une alimentation saine et variée, et en choisissant des aliments faible en sodium.

– Pratiquez une activité sportive régulière et surveiller votre prise de poids et votre tension durant la grossesse.

– Avec l’approbation de votre médecin et l’aide de votre gynécologue, définissez une liste d’activités physiques sans risque que vous pouvez exercer pendant votre grossesse. Il est recommandé de pratiquer 30 minutes de sport par jour. Vous pouvez aussi diviser votre temps d’exercice en trois (15 minutes le matin et l’après-midi par exemple).

– Parmi les activités à privilégier, on peut notamment citer la marche, le jogging ou encore le yoga, qui sont d’excellents moyens d’éliminer l’excès de sel, permettant ainsi de diminuer les risques d’hypertension pendant la grossesse.

– Vous devez connaître les interdits de la grossesse comme : la cigarette, l’alcool et les drogues.

– Avant de prendre ou d’acheter des médicaments, parlez-en à votre médecin.

 

…on peut notamment citer la marche, le jogging ou encore le yoga, qui sont d’excellents moyens d’éliminer l’excès de sel, permettant ainsi de diminuer les risques d’hypertension pendant la grossesse.

Evitez le sel et tout produit contenant du sodium

Vous pourrez repérer facilement ces produits en recherchant les symboles Na et MSG (monosodium glutamate, glutamate monosodique ou ajinomoto) dans la liste des ingrédients et de la valeur énergétique, indiquée sur l’emballage.

Les produits à base de Yeast Extract (extrait de levure) sont aussi à forte contenance de sodium, et sont donc à éviter.

Certaines plantes comme les brèdes contiennent du sel (brède tompouce, brède malbar, …)Le poisson salé, le poisson fumé ou le marlin fumé. Afin d’éviter tout excès, vous pouvez en consommer moins ou le plonger une demi-heure dans un récipient d’eau à température ambiante avant cuisson.

RelatedPost